Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Amis de St Jacques des Alpes de Haute Provence

Espace de liaison et d'information des Amis de St Jacques de Compostelle dans les Alpes de Haute Provence.

Venez nous rencontrer sur la Transbasalpine entre Venterol et Céreste !

Publié le 24 Août 2022

Venez nous rencontrer sur la Transbasalpine entre Venterol et Céreste !

Nous partons samedi 10 septembre de Venterol pour arriver neuf jours plus tard à Céreste.

Il sera possible de nous rejoindre selon les projets et envies de chacun(e).

Toutes prestations seront à la charge de ceux ou celles qui souhaitent accompagner ponctuellement les participant(e)s à cette belle aventure.

 

Toutefois l'étape de jeudi 15 septembre se termine à Pierrerue et l’hébergement choisi peut recevoir plusieurs personnes supplémentaires pour le dîner, ce serait sympa que l’on s’y retrouve en grand nombre.

 

De même il est prévu un pot de fin d’aventure à Céreste le dimanche 18 septembre. Nous vous invitons à s’y retrouver ...

 

Voici les étapes et leurs difficultés :

Samedi 10 septembre,

Venterol – Le Caire – La Motte du Caire

18 km, temps de marche 5h20, dénivelée é 450 m ê 810 m 

 

Dimanche 11 septembre,
La Motte du Caire – Nibles – Châteaufort – St Geniez

20 km, temps de marche 6h00, dénivelée é 850 m ê 450 m 

 

Lundi 12 septembre,

Saint Geniez – Sisteron

15 km, temps de marche 4h, dénivelée é 190 m ê 820 m 

 

Mardi 13 septembre,

Sisteron – Peipin

12 km, temps de marche 4h25, dénivelée é 650 m ê 654 m 

 

Mercredi 14 septembre,

Peipin – Aubignosc – Châteauneuf Val St Donat – Peyruis, Grandes Mollières

18 km, temps de marche 4h15, dénivelée é 270 m ê 345 m 

 
Jeudi 15 septembre,
Peyruis, Grandes Mollières – Ganagobie – Lurs - Pierrerue

20 km, temps de marche 6h00, dénivelée é 620 m ê 550 m 

 

Vendredi 16 septembre

Pierrerue – Forcalquier

11 km, temps de marche 3h00, dénivelée é 350 m ê 350 m 

 

Samedi 17 septembre

Forcalquier– Mane – Saint Michel l’Observatoire

12 km, temps de marche 4h30, dénivelée é 300 m ê 250 m 

 

Dimanche 18 septembre,
Saint Michel l’Observatoire – Reillanne – Céreste

21 km, temps de marche 4h10, dénivelée é 300 m ê 400 m 

 

Découvrir le Chemin de Compostelle

dans les Alpes de Haute Provence, de Venterol à Céreste

du samedi 10 au dimanche 18 septembre 2022

 

A très bientôt !

Nicole MASSEL, 04 92 76 68 45 nicole.massel04@gmail.com

Greet BEUN, 06 95 43 42 87 greet.beun@laposte.net

membres de l'équipe organisatrice des « Amis de St Jacques »

commentaires

Pèlerinage à l'église Saint Antoine, dimanche 28 août 2022

Publié le 22 Août 2022

Pèlerinage à l'église Saint Antoine de Châteauneuf-Val-Saint-Donat, dimanche 28 août 2022

Au programme :

  • 17h montée à pied à partir du cairn (pour ceux qui le désirent)
  • 18h30 eucharistie (messe) à ciel ouvert
  • 19h15 apéritif offert
  • repas tiré du sac

Eglise paroissiale de nos ancêtres de 1638 à 1820, "réutilisable" grâce aux "petites mains artistiques" des "amis de Saint Jacques de Compostelle", nous pourrons communier à ciel ouvert avec ceux qui nous ont précédés, accompagnés par le chant du vent ... en ce lieu sublime !

Venez nombreux pour ce moment convivial

Ne pas oublier les lampes frontales.

commentaires

Le départ de Mireille et Marc pour Rome

Publié le 18 Mai 2022 par Dominique

3 mai, début de l'aventure au départ de Ganagobie

3 mai, début de l'aventure au départ de Ganagobie

Jacques et Dominique avons accompagné mardi 3 mai nos deux amis "Pèlerin et Pélerine". 

Portage de sac afin d'alléger leur instant du départ vers Rome

 

Nicole et Christian leurs époux(se) réciproques étaient présents également.
 
Première nuit chez René, qui fête ses 94 ans, à Châteauneuf Val St Donat et deuxième nuit chez Sylvie.
 
commentaires

Jeu-devinette concernant le GR653D

Publié le 18 Mai 2022 par Jacques P

Jeu-devinette concernant le GR653D

Au cours des années passées nous vous avons proposé un jeu-devinette concernant le GR653D.
A plusieurs reprises des photos prises sur le chemin, ou très proches, ont été présentées à votre sagacité pour découvrir le lieu de leur saisie.

Aujourd’hui, nous vous proposons une « sculpture » située très proche de notre chemin dans le 04, mais où exactement ?

Soyez perspicace et jouez volontiers en proposant des images pour faire deviner leur emplacement.

commentaires

Le Gué du Reculon, ouvrage situé au sud de Saint-Michel l’Observatoire

Publié le 6 Avril 2022 par Jacques Patureau

L’ouvrage actuel, nommé gué du Reculon, est-il romain ?

L’ouvrage actuel, nommé gué du Reculon, est-il romain ?

Le Gué du Reculon, ouvrage situé au sud de Saint-Michel l’Observatoire

Le marcheur, qu’il soit pèlerin ou randonneur empruntant le GR653D, note la présence d’une signalétique spécifique lui précisant que l’itinéraire qu’il emprunte est proche ou confondu avec celui de l’ancienne voie romaine, la Via Domitia.

Dans les Alpes de Haute Provence c’est particulièrement le cas pour le pont de Ganagobie sur le Buès et le gué du Reculon sur le torrent du même nom. Ou encore à Céreste le panneau placé à une entrée du pont de la Baou. Ce pont du XVIIIème siècle est situé sur l’Encrème, qui possède un affluent l’Aiguebelle dont le confluent est proche, sous la D4100 actuelle. Ce panneau précise que la Via Domitia franchissait l’Aiguebelle par un vrai pont romain « Augustéen » dégagé entre 1999 et 2009. On notera les dimensions exceptionnelles de cet ouvrage (dimensions voisines du pont Julien et de même époque) pour un cours d’eau modeste. Les bâtisseurs romains savaient anticiper afin d’assurer la permanence du trafic quelque fut la puissance des eaux.

 

Le Gué du Reculon

A côté de l’ouvrage actuel, signalé en 1961 par Pierre Martel (Alpes de Lumières), un panneau indique :

Situé au sud de Saint-Michel l’Observatoire, entre la Bégude et le Prieuré d’Ardenne, le gué du Reculon est constitué d’une arête formée de 22 blocs de calcaire en grand appareil parfaitement jointés, à l’arrière de laquelle se trouvait une chaussée caladée.

L’ouvrage, comporte un mur de soutènement de 3,20 m de haut en forme de « barrage voûte » pour résister à la pression des terres et des eaux.

Horizontalement il présente également une dépression régulière permettant de canaliser le ruisseau qui s’élargissait en fonction du débit.

L’assemblage « autoblocant » des pierres de taille du parement en forme de double voûte a assuré la longévité et la robustesse du gué, qui faisait 25 m de long, pour 6 à 7 m de large.

 

Si le titre du panneau indique « Via Domitia – Gué du Reculon » le texte de M. Guy Barruol ne fait pas état d’une origine romaine pour cet ouvrage. Ce qualificatif sera néanmoins retenu dans plusieurs autres publications.  En particulier « La voie romaine de Cavaillon à Sisteron sous le Haut-Empire » par MM. Guy Barruol et Pierre Martel.

 

Et pourtant la Via Domitia franchissait ce torrent, mais où ?

 

A la lecture des archives du XVIIIème siècle il est apparu opportun de formuler 2 hypothèses :

  • L’ouvrage actuel est-il romain ?

Cette hypothèse est pertinente. D’après Mme Dominique Peyric – archéologue – cet ouvrage n’est certainement pas romain. En outre, un étudiant de la Sorbonne voulant faire un master sur ce sujet avait comme seule référence dans le monde romain des gués construits, le gué du Reculon !

  • Permettait-il à la Via Domitia de franchir le Reculon ?

Une Via Domitia, dont l’emprise peut être imaginée au vu des vestiges ou des fouilles entreprises, mais dont le tracé reste encore très hypothétique en ce lieu.

 

L’ouvrage actuel, nommé gué du Reculon, est-il romain ?

 

De tous temps l’Homme s’est déplacé sur notre belle planète.

Il a marché, charroyé, roulé sur des sentiers, des chemins, des pistes plus ou moins empierrées, des routes revêtues ou non. Le tracé de ces espaces de déplacement, pour les biens et les personnes, rencontre parfois des obstacles. Une montagne peut être contournée ou percée, un cours d’eau doit être franchi. Il peut être franchi à niveau ou par une structure de grande élévation. Lorsque c’est à niveau, ou d’une structure juste hors d’eau il s’agit d’un gué, qui n’est pas toujours praticable selon le débit des eaux.

 

La traversée du torrent du Reculon a, de tous temps, posé des problèmes lorsqu’on prend connaissance des archives disponibles le concernant. Les archives les plus anciennes sont de 1671. Un procès-verbal du 7 mai indique la nécessité d’entreprendre des réparations sur le pont du Largue et le pont du Reculon (« Terroir » de Lincel). A proximité de ce pont il est un lieu où, « les eaux traversent le chemin et le gastent… » et que ce chemin doit « estre soubstenu par une muraille de pierre seiche … » on peut imaginer qu’il s’agit alors d’un gué. En novembre 1745 le débordement des eaux a ébranlé l’ouvrage existant. En mars 1746 l’ouvrage est emporté. Il est décidé de construire un nouvel ouvrage et, pour permettre la remise en service rapide du chemin de construire « quelque ouvrage » provisoire en attendant l’achèvement des travaux du projet envisagé. Ce sera un « arc-couché » qui sera également emporté par le torrent. Les entrepreneurs de l’époque utilisent le terme d’arcouchat pour une sorte de barrage voûte à deux courbures.

La courbure de l’ouvrage dans un plan vertical lui permet de résister à la poussée des terres. Celle dans un plan horizontal canalise l’écoulement des eaux sans contrarier la bonne circulation des véhicules. Cette courbure, où l’ouvrage est sous l’écoulement, est inversée lorsque la structure est en élévation par rapport au fluide (pont) la chaussée est alors en dos d’âne.

D’autres dégradations, réparations et reconstructions seront entreprise pour qu’en 1762 l’ouvrage soit enfin stabilisé.

De ce qui précède l’ouvrage actuellement visible n’est certainement pas romain. En particulier les proportions des pierres d’arête ne correspondent pas, pour les scientifiques, au module romain. Par ailleurs et contrairement au pont romain sur l’Aiguebelle déjà cité, il n’y a jamais eu de fouilles de repérage exécutées au gué du Reculon. Ce ne fut pas nécessaire car aucuns vestiges romains n’ont été découverts lors des constructions, démolitions – naturelles ou pas - et reconstructions en des endroits tous différents. Du moins en se référant seulement aux archives du XVIIIème siècle. On ne peut donc pas affirmer qu’il n’existe pas d’ouvrage romain sous l’ouvrage actuel.

Peut-être un gué ou un pont romain a existé auparavant mais où ?

 

Observations :

  1. Le gué du Reculon fut utilisé jusqu’en 1845 par la Route Royale. Au milieu du XIXe siècle les tracés de certains tronçons seront modifiés, ce qui permettra la bonne conservation du Pont Julien et du Gué du Reculon.

 

  1. Un gué naturel est très connu, c’est le gué du Bazacle à Toulouse, sur la Garonne, praticable pour les piétons en période de basses eaux. Un gué qualifié de romain, et strictement piéton, existe sous forme d’une structure juste hors d’eau. C’est le gué à Vilhonneur en Charente sur la Tardoire, (photo). Cependant cet ouvrage n’est pas répertorié dans la base Mérimée des Monuments Historiques.

 

Si un lecteur avait des arguments historiques fondés permettant d’affirmer que l’ouvrage actuel est vraiment romain, il serait le bienvenu.

Gue Vilhonneur

 

commentaires

Comment devenir hospitalier sur le chemin ...

Publié le 10 Janvier 2022

A 1500 km des Alpes de Haute-Provence

A 1500 km des Alpes de Haute-Provence

À leur retour du Chemin, des pèlerins  s'interrogent

comment ils peuvent poursuivre cette merveilleuse aventure

 

Recommencer sur un autre chemin ?

Poursuivre par d'autres activités autour du chemin ?

Devenir hospitalier et s’investir dans l’accueil des pèlerins ?

 

Si une expérience d’hospitalier vous tente,

l'Association PACA-Corse des Amis des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle et de Rome

propose une session de préparation à l'hospitalité.

 

Cette préparation a pour but d’initier les futurs hospitaliers qui prendront une responsabilité d’accueil dans les gîtes sur le chemin de St Jacques de Compostelle. A l’issue, les participants peuvent prétendre à gérer un gîte et accueillir les pèlerins avec un maximum d’ouverture d’esprit et de prévenance.

 

Lieu : centre de vacances Biabaux à Saint Michel de l’Observatoire (Alpes de Haute-Provence)

Dates : du 3 au 4 novembre 2022

 

Pour plus d’information/inscription, contactez Sylvie Ailhaud & Dominique Perdu :

 formation-hospitalite@compostelle-paca-corse.info

Merci de donner vos coordonnées complètes,

nous pourrons mieux vous renseigner.

commentaires

Venez nous rencontrer lors d'une permanence au Grand Carré à Forcalquier

Publié le 9 Janvier 2022

Forcalquier, à environ 1750 km de Saint-Jacques de Compostelle

Forcalquier, à environ 1750 km de Saint-Jacques de Compostelle

Voici les dates de nos permanences pour les 7 mois à venir :

  • 10 janvier,
  • 07 février,
  • 07 mars,
  • 04 avril,
  • 02 mai,
  • 13 juin,
  • 04 juillet.

Le principe restant le 1er lundi du mois, exceptions faites des jours fériés et pour le mois de janvier.

Lieu et heure : à 10h au Grand Carré à Forcalquier (Couvent des Cordeliers, au-dessus la librairie la Carline).

À très bientôt !

commentaires

La Transbasalpine, version 2022

Publié le 9 Janvier 2022

Lurs sur le GR653D, le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle et de Rome

Lurs sur le GR653D, le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle et de Rome

Les amis de Saint Jacques organisent la traversée de notre département de Venterol à Céreste en 9 étapes :
« La Transbasalpine »
 
Initialement prévue en 2020, cette traversée à pied des Alpes de Haute Provence de Venterol à Céreste sur le GR 653D, avait été repoussée en 2021 mais la crise sanitaire nous a fait annuler deux fois notre beau projet.
 
Nous restons optimiste et l’avons reprogrammé cette année du 10 au 18 septembre 2022*
 
Si ça vous dit de vous joindre à nous, vous êtes la bienvenue ! Merci de nous faire un retour par mail, au plus vite, nous vous enverrons plus d'information.
Le nombre de participants sera limité au nombre d’hébergements disponibles (env. 20) et nous voulons les réserver au plus tôt.
 
 
A très bientôt !

Nicole MASSEL, 04 92 76 68 45 nicole.massel04@gmail.com

Greet BEUN, 06 95 43 42 87 greet.beun@laposte.net

membres de l'équipe organisatrice des « Amis de St Jacques »

 
 
*sous réserve de l'évolution du COVID 19 et dans le respect des consignes sanitaires
commentaires

Balisage entre Reillanne et Céreste, 9 novembre 2021

Publié le 30 Novembre 2021

Balisage entre Reillanne et Céreste, 9 novembre 2021

Nous étions 4 : Dominique, Marie-Jo, Jacques l'ancien et Jean-Claude B.

Ce balisage est une première pour Dominique, elle a inauguré son matériel que lui avait remis la FFR. Après l'obtention de son diplôme de baliseuse, JM Danthez lui a proposé de seconder Marie-Jo.

À 10 h nous avons débuté au lieu-dit Pierrefeu situé à 2 km de Reillanne en direction de Céreste. Dominique et Marie-Jo avaient prévues de baliser jusqu'à Carluc.

           

La commission « signal » avait repéré au printemps un lieu symbolique : un champ en forme de cœur. A présent, le cœur est amputé de la partie basse. L'emblavement n'a été effectué que sur une partie du cœur. À revoir au printemps prochain ?

           

À Carluc, nous avons pris notre déjeuner, installés sur un banc, nous avons échangés en dégustant les préparations de chacun.

Au retour, quelques retouches de peinture que nous avions oubliés.

Nous avons aussi refait une balise à Lincel.

Ensuite au pont du Largue, marquage d'une croix sur le sentier.

À 15 h nous nous sommes séparés contents et satisfaits de cette journée.

 

Jean-Claude B.

commentaires

Compléments d'informations pour l' AG à Ste Tulle (04)

Publié le 25 Août 2021 par mb dans Information

Compléments d'informations pour l' AG à Ste Tulle (04)
Afin de laisser un peu plus de temps à chacun, la date limite d'envoi des inscriptions est repoussée au vendredi 10 septembre.
 
Comme on pouvait s'y attendre, il faudra présenter un "pass sanitaire" pour accéder au centre Regain de Ste Tulle.
C'est la règle pour tous les lieux où il y a de la restauration collective.
 
Enfin la messe de clôture de la fête de l'association sera présidée par le cardinal Ricard, ancien archevêque de Bordeaux.
 
Si vous souhaitez de plus amples renseignements n'hésitez pas à me joindre par mail ou téléphone.
 
A bientôt de se rencontrer. Amitiés
 
 
             Marc Bottero
           06 51 19 01 36
commentaires

Nouvelles dates des permanences

Publié le 25 Août 2021 par mb dans Information 04

Nouvelles dates des permanences
Veuillez prendre note du changement suivant :
 
A compter de ce mois  de septembre 2021 les permanences de notre association se dérouleront le deuxième lundi du mois.
 
Ainsi pour la fin d'année les dates de nos réunions deviennent :
 
- lundi 13 septembre 
 
- lundi 11 octobre
 
- lundi  8 novembre
 
- lundi 13 décembre
 
 
 
Nous occuperons toujours la salle B au deuxième étage de la mairie de Forcalquier.
Les horaires ne changent pas non plus de 10h à 12h.
 
Merci de bien le noter sur vos agendas.
 
A bientôt Amitiés   Marc
 
commentaires

Fête de la St Jacques 2021 à ND d' Ubages

Publié le 22 Juillet 2021 dans Information 04

Fête de la St Jacques 2021 à ND d' Ubages

Bonjour à toutes et tous,

 
Cette fête de la St Jacques a été évoqué lors de notre dernière réunion au jardin des Cordeliers à Forcalquier.
Je n'ai eu confirmation de la possibilité de nous réunir qu'il y a quelques instants.
En voici donc le détail et pour ne rien oublier la méthode ayant fait ses preuves :
 
Où :
 
A Notre Dame d' Ubages entre Dauphin et St Martin les Eaux
Depuis Dauphin prendre la D5 direction Col de la Mort d'Imbert - Manosque.
A la sortie de Dauphin après le pont sur le Largue prendre tout de suite à droite direction St Martin les Eaux.
ND d'Ubages est à 1.5 km sur votre gauche. 
 
Quand :
 
Le dimanche 25 juillet à partir de 16h30.
Messe prévue à 17h
Apéritif offert par l'association après la messe, puis repas partagé tiré du sac à l'ombre des grands chênes.
Tables de pique nique sur place mais probablement insuffisantes j'en apporterai deux autres avec des sièges.
Merci de m'indiquer votre participation afin de pouvoir préparer en conséquence.
 
Comment :
 
Co-voiturage souhaitable. Pour ma part je passe à Forcalquier vers 16h/16h10 si candidat au transport
m'en tenir informé.  Afin d'agrémenter l'apéritif quelques petites préparations sont les bienvenues.
 
Pourquoi :
 
A l'occasion de cette fête de la St Jacques très particulière puisque sortant de nos habitudes précédentes.
Ce moment permettra de nous retrouver sereinement dans un cadre exceptionnel.
Ayez à cœur de participer ! 
 
Belle et bonne journée  à dimanche
Amitiés
Marc
commentaires
1 2 3 4 5 6 7 > >>